Je rêvais depuis longtemps de rencontrer cet insecte essentiellement méridional dont Anna a fait un personnage de légende...

Et pourtant, le 12 Septembre 2009    près de Vissec (30)

Lorsque parmi les galets dans le lit asséché de la Vis, du coin de l'oeil droit,  j'ai perçu (plus que vu) la fuite d'une sorte de grande araignée, je n'ai pas percuté tout de suite...

Prise d'un doute,  revenant sur mes pas, j'ai retrouvé le fugitif parmi des brindilles...

empuse_pennata_femelle_00

Voyez vous-même... Je vous laisse imaginer ma joie !

empuse_pennata_femelle

empuse_pennata_femelle_11

Se sentant démasquée cette jeune empuse a alors choisi de fuir...

Je ne m'attendais pas à tant de vélocité... Lumix n'est pas parvenu à suivre sa course au sol... Moi qui croyais que comme les mantes, les empuses confiantes en leur mimétisme étaient statiques..

Mais il s'agit là d'un individu juvénile dépourvu d'ailes, ceci expliquant probablement cela... En septembre, les sujets matures ont je crois disparu après  avoir assuré la survie de l'espèce...

Lucie a publié un message très documenté, du plus grand sérieux , je vous invite à le consulter.

empuse_pennata_femelle_33

C'est dans les  épilobes qui tapissaient le lit de cette rivière très particulière qu'elle a tenté alors de se dissimuler, se déplaçant sans cesse... justifiant par diverses attitudes acrobatiques son nom vernaculaire de Diablotin

empuse_pennata_femelle_XX

Essayant de m'intimider en me montrant ses épines...

empuse_pennata_femelle_22

Ses antennes lisses m'ont révèlé qu'il s'agissait d'une femelle

Je l'ai quittée en lui souhaitant un bel hiver...

Qui sais, je retournerai peut-être au printemps prochain la voir sous sa forme mature.

Cette région a tellement d'espèces à m'offrir pour le blog végétal qu'un second séjour dans l' excellent gîte communal de Vissec est bien tentant...

empuse_pennata_femelle_55