Ces grands voiliesr se rencontrent fréquemment dans les pentes ensoleillées où abondent les buissons épineux : aubépines, prunelliers...

La détermination des flambés est aisée, ce n'est pas une raison pour les laisser enfermer ad vitam aeternam dans les tréfonds d'un disque dur...

Celui-ci rencontré dans les vignes d'Arbin le 3 Mai 2009 a déjà circulé sur la toile dans un message sur "Vu Ici"

vignes_Arbin

Il y avait foule autour des vesces cracca... Le nectar doit être succulent......


La grisaille des graviers et d'un jour sans soleil est peu flatteuse...

Observé au-dessus des Calloudes  le 21 Juin 2009...

Celui-là avait peu de chance d'être choisi...

Flamb__Calloudes

Accroché à cette tige de faux-baguenaudier il semblait résigné...

J'ai décidé de lui offrir sa chance...  en l'envoyant voleter à travers le monde


C'est plus haut, à environ  1050 m, près du Trou de Chignin que j'ai surpris ce dernier le 29 Juin 2009 se balançant sur une Valériane...

flamb__trou_de_chignin

Ils en restent encore quelques uns disséminés dans des dossiers en vrac...

Qu'ils me pardonnent de les abandonner là...


J'ai une petite question à adresser aux spécialistes :

Savez-vous, pour cette espèce, distinguer les mâles des femelles ?